• Mercredi .6.02.2019.

            Mercredi .6.02.2019.♥Mercredi .6.02.2019.♥

    Bonjour à toutes & tous.

    Je ne vous parle pas du temps ,il n'est pas beau ,il est languissant .

    Donc je préfère embelir ma page de petites fleurs .

    Ce sera mieux que de parler de la pluie.  

     

     

    Le perce-neige ou nivéole ont exactement le même aspect et les conditions de culture sont les mêmes.

    Il arrive même qu’on les confonde.

    La plantation des bulbes de perce-neige se fait à l’automne, à environ 5/6 cm de profondeur.

    Le perce-neige aime les sols plutôt riche en humus mais qui reste frais l’été.

    C’est pourquoi le sous-bois ou l’ombre d’une haie restent les meilleurs endroits. La plantation sous une haie d’arbustes caducs est parfaite car ils profiteront de soleil et de lumière l’hiver et d’ombre l’été.

     

     

    N’hésitez pas à mettre plusieurs dizaines de bulbes au même endroit pour créer un effet de masse On peut aussi varier les endroit pour avoir des expositions différentes et donc des périodes de floraison différentes.

    A la fin de la floraison, attendez que le feuillage jaunisse avant de le couper, car c’est à ce moment que la fleur constitue ses réserves pour la prochaine floraison.

    Ne pas tondre avant que le feuillage soit totalement fané En définitif, le perce-neige ne demande que très peu d’entretien et convient parfaitement aux jardiniers pouvoir fleurir malgré la neige.

     

     Le perce-neige annonce en général le printemps et par la même occasion la fin de l’hiver !

     Les perce-neige sont parmi les premières à fleurir à la fin de l’hiver.

    En résumé, ce qu’il faut savoir .   printemps Hauteur : 15/20 cm Exposition 

     Floraison  Janvier à mars La plantation du perce-neige se fait à l’automne et l’entretien est des plus faciles pour obtenir de jolies petites fleurs.

    Il exsiste le perce neige a fleur double  ci dessous.

     

    Mercredi .6.02.2019.♥

    Mercredi .6.02.2019.♥

    Mercredi .6.02.2019.

     

    Pin It

  • Commentaires

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter